21 avril 2005

Le médecin et la clope:compte rendu d'un débat!!

Fzahra considérant que le médecin fumeur est indigne de toute confiance force le ton jusqu'à l'assimiler à un "policier cambrioleur".
Cooka,lui,n'a fait qu'appuyer ce point de vue..selon lui,les médecins fumeurs perdent"toute crédibilité auprés des malades".
Comme tout débat démocratique et ouvert,les avis se partagent mais aussi s'opposent..astyanax,fidéle à son esprit ironique certes mais pas tordu,pense qu'un médecin qui fume et qui énumére les méfaits du tabac est quelqu'un d'"intègre"qui a l'"esprit scientifique trés pointu"..
Speder,en bon défenseur de la liberté d'expression,riposte en demandant à astyanax d'adopter plus de sérieux"vas demander à ceux qui sont morts à cause du tabac!!"rétorque-t-il..
Lemrina,l'esprit conciliateur par excellence,considère que si fumer demeure une liberté individuelle pour le commun des mortels,ce n'est nullement le cas pour un médecin car il est avant tout"un symbole".
Slimch,dans sa première intervention sur medville,avance l'idée selon laquelle le médecin,le "hakim"qu'il soit doit assumer ses actes et n'a pas à "se cacher pour vivre".
Pour finir,une petite anecdote..
Il y a quelques années,l'un de nos illustres maîtres,fumeur en surcroît,s'est enragé sur une collègue étudiante en médecine qui lui a fait la remarque selon laquelle l'acte de fumer est incompatible avec sa "stature"de professeur de médecine..
Pour le vénérable professeur:"vous n'avez pas droit à me demander des explications sur mes propres actes!!"..A méditer!!

Posté par boumaalif à 12:32 - DEBAT - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    remarque perso ;)

    Les medecins ont un role: celui de declarer haut et fort que la clope est le plus sur moyend'arriver au cancer du poumon, a une mort lente et douloureuse
    mais les medecins sont des hommes qui peuvent faillir!!
    a mes patients qui me critiqueront sur le fait que je fume je dirai: faites ce que je dis, non ce que je fais

    Posté par othmane, 03 mai 2005 à 21:24

Poster un commentaire